Syndicat des Journalistes de la Presse Périodique

Brigitte Bardot, Répliques & Piques

Icône du cinéma et symbole de la France dans le monde entier, Brigitte Bardot n'est pas qu'une blonde incandescente qui faisait virevolter les hommes. C'est une personnalité haute en couleurs qui n'a jamais eu sa langue dans sa poche...

Icône du cinéma et symbôle de la France dans le monde entier, Brigitte Bardot n'est pas qu'une blonde incandescente qui faisait virevolter les hommes. C'est une personnalité haute en couleurs qui n'a jamais eu sa langue dans sa poche. Elle a donné carte blanche pour revisiter sa vie d'artiste engagée à François Bagnaud, ami et confident de Brigitte Bardot depuis plus près de 40 ans. Il avait précédemment commis un autre livre avec notre célébrité, c'était en 1996 chez Grasset Initiales BB qui a connu un immense succès.
Pour l'héroîne de En cas de malheur l'essentiel était de retrouver l'authenticité de ses propos et la fraîcheur de ses opinions. Pari largement emporté par ce livre à mi-chemin entre le carnet de bord d'un esprit rebelle, et un album des plus grands souvenirs de probablement la dernière grande star française avec de l'autre côté de l'Atlantique Marylin Monroe.
Pour réaliser cet ouvrage, François qui est son conseiller littéraire a sélectionné et sérié toutes les citations de Brigitte, dans les thématiques suivantes : Amour, amitié, beauté, argent, bonheur, cinéma, féminisme, politique, médias, cause animale et la création de sa fondation... Plus de mille citations extraites d'interviews, de livres, de films et de déclarations publiques ou privées, et il me semble qu'en 65 ans de carrière Brigitte n'a jamais été avare de répliques et piques, et nul ne pouvait être aussi fidèle et respectueux de l'artiste qu'il a connue dans les années 1980.
Dans cet ouvrage toutes les déclarations les plus polémiques qui lui ont valu des procédures judiciaires ont été occultées. Il a veillé à restituer les extraits dans leur contexte, afin qu'ils ne soient pas déformés. C'est un travail de fourmi, car ces 1200 citations ne sont pas jetées sur le papier et ne ressortent pas d'une imprimante, pêle-mêle, tout est référencé, structuré, comme un mille-feuille hommage, avec une logique déclinée par thématique et année en un recueil qui compile ses plus belles réparties et en filigrane le lecteur(trice) pourront  mieux appréhender cet autoportrait d'une éternelle femme-enfant, dont le franc-parler vise les plus grands: "de Nelson Mandela,  Ursula Andress, Gilbert Bécaud, Jean-Paul Belmondo, à  Jane Birkin, Bourvil, Martine Carol, Maurice Chevalier, Jacques Chirac, Coluche, Gérard Depardieu, James Dean, Charles de Gaulle, Alain Delon, Isabelle Huppert, Jean Marais, François Mitterrand, Jeanne Moreau, Michèle Morgan, Pablo Picasso, Françoise Sagan, Romy Schneider, Edith Piaf,.Robert Hossein"... et bien d'autres encore.
En effet, le "parler cash" de cette actrice qui a marqué le cinéma depuis sa consécration dans Et Dieu créa la femme en 1956, réalisé par son mari Roger Vadim est légendaire. Ses réparties cinglantes et ses "coups de gueule", son sens de l'humour et sa liberté de parole ont contribué au mythe BB. Elle dit tenir de sa mère son sens aigu d'une certaine forme d'humour vache, si j'ose, car elle a consacré quarante ans de sa vie à la défense des animaux, qui sont tout sauf bêtes. De l'amour à cette cause animale, ses répliques et piques balaient tous les sujets et forcent l'admiration, le courage comme :
"L'animal est encore plus misérable  que le plus misérable des êtres humains. Le plus misérable des êtres humains ne finit pas à l'abattoir"
"Je m'adresse à la Vierge Marie car je pense que Dieu a trop de boulot."
"Godard et son chapeau travaillaient dans le génie, ou bien Godard et son génie travaillaient du chapeau. C'était au choix."
"Caractère de cochon, fidélité du chien, câlinerie du chat, obstination du bélier, fougue de cheval, pied de nez du singe, et indomptable comme les fauves, scandaleuse aussi."
"J'aime la campagne. Ce ne sont pas les vaches qui vont me demander un autographe."
"Je ne ferai pas de chirurgie esthétique, je vais porter mes rides avec fierté; elles expriment mon vécu, ce que je suis... J'ajoute que je n'ai pas peur de vieillir depuis que j'ai compris qu'être une belle femme, c'est être plus qu'un corps et un visage."
"La beauté, c'est quelque chose qui peut être séduisant un temps... Mais l'intelligence, la profondeur, le talent, la tendresse, c'est bien plus important et ça dure beaucoup plus longtemps."
Au sujet des César "l'illustration médiocre d'une corporation, une remise de prix dans une école publique."
Et enfin "je suis bio de la tête aux pieds : jamais trafiquée, aucune chirurgie" et ..." l'avantage de vieillir, c'est de ne pas mourir jeune".
En cette période d'élection elle avait eu cette phrase qu'on retiendra, "j'aimerais entendre le coeur des hommes politiques" et d'ajouter "le seul animal nuisible, c'est l'homme". Du grand Bardot comme cette citation pas banale :
"le système pourri dans lequel nous nageons, privilégie le sordide, le malsain, la magouille, la destruction, la perversité au détriment de tout ce qui est beau, noble et digne. Je me sens mal à l'aise dans la société actuelle." Prémonitoire!
François Bagnaud a visionné des documentaires provenant du monde entier, a parcouru des milliers, voire des centaines de milliers d'articles de presse, et c'est un travail titanesque, de tous les instants, de tous les jours, et un "corpus inappréciable" qu'il nous offre car il a assimilé et comprend cette artiste comme personne au monde. C'est un homme-arbre. Au coeur de toutes les saisons, et même pendant l'hiver en Vendée où il vit, dans le creux de ses branches dénudées, il est capable de bercer toutes les étoiles du ciel. Son regard, a l'acuité des phares qui guident les marins perdus, et nous en avons besoin aujourd'hui, alors que la société se délite, et que le fossé s'accroit entre les pauvres et les riches, il nous offre un arrêt image, une récréation.
En effet, comme le dit elle-même Brigitte Bardot
"Ah, j'en aurai dit des vertes et des pas mures, en soixante ans de vie publique! J'en ai fait pousser des cris d'orfraie aux bien-pensants, aux adeptes de la langue de bois ! Mais je ne regrette aucune de mes déclarations, ni aucune pique. Dans ce monde où tout est préparé, maîtrisé, contrôlé, où plus rien n'est spontané, mon franc-parler a parfois choqué les hypocrites. Il paraît que la vérité sort de la bouche des enfants, en ce qui me concerne elle vient de mon âme d'enfant. Et c'est un privilège pour moi à 82 ans, d'avoir su le conserver, après tant d'années où j'ai été le meilleur et le pire de la vie."
Ses saillies verbales sont toujours aussi redoutées. Son sens de la répartie, elle le cultive depuis son plus jeune âge, teinté d'humour, dîtes du tac au tac, elles ont l'art de faire mouche.
Pour compléter son travail, François Bagnaud a su convaincre BB à répondre au jeu du questionnaire de Proust, une manière ludique de prolonger le propos et de préciser quelques points de caractère qui auraient pu échapper au lecteur au détour d'une réplique ou d'un échange savoureux. Ravie du résultat, étonné par le temps passé par l'auteur du projet, BB s'est dit satisfaite de la tournure prise par l'ouvrage et la fidélité dans les reprises de ces propos qui, au demeurant, sont tous légendés, titre de presse, médias, où la citation a été reprise et surtout datée. En fin du livre, l'auteur a effectué des chapitres très originaux : les déclarations sur d'autres personnalités, d'Isabelle Adjani à Marguerite Yourcenar, quelques réponses célèbres de BB, les répliques cultes, ses petits mots, ce fameux questionnaire et un épilogue d'autodérision.
Et si le temps de tourner quelques pages, vous pouviez remonter le fil d'une conversation qui dure depuis près de 80 ans, c'est la manière originale employé par François Bagnaud qui la connait mieux que quiconque.

Jean-Claude Santier

Brigitte Bardot, Répliques & Piques rassemblées par François Bagnaud, L'Archipel, 2317.